OPEL Laubfrosch 1924

39 Opel

HISTORIQUE

Au Salon de Paris en octobre 1921, Citroën présente la 5HP type C, une petite auto, à deux places. En 1924, la 5HP française est carrément plagiée par Opel avec la 4/12 PS vite surnommée «Laubfrosch» (Grenouille) à cause de sa couleur verte. Véritable clone, l’Opel, se distingue de son modèle par sa direction à droite, sa portière à gauche, son radiateur un peu moins arrondi et sa couleur.  A ces détails près la copie est fidèle, puisque l’allemande reprend même la suspension caractéristique de la française. La ressemblance, visuelle et technique, est tellement évidente que Citroën n'hésite pas à saisir la Justice. Certains détails, qui sont des erreurs de construction sur la 5HP, se retrouvent tels quels sur l'étrange cousine germanique. L'affaire est jugée à Berlin en 1926. Les juges établissent que la 5HP ne bénéficie pas de la protection des modèles déposés et qu'elle tombe par conséquence dans le domaine public. Puis ils démontrent, que l'action d'Opel ne peut pas être considérée comme malhonnête. Pour eux : - l'imitation n'a pas été réalisée dans le but de tromper le public (l'écusson Opel est bien visible) - il n'a pas été cherché à profiter de la bonne réputation de Citroën (la marque allemande est déjà ancienne alors que la marque française est encore peu connue en Allemagne) - le prix de vente de la 4/12 PS n'est pas inférieur à celui de la 5HP. Citroën est débouté et le tribunal juge même inutile de déterminer si la «Laubfrosch» est une copie ou non. Les avocats français, bien sûr, font appel, mais, en juin 1927, la cour d'appel de Berlin confirme le premier jugement et pousse le zèle jusqu'à démontrer, point par point (nombre d'ouïes sur le capot, système de graissage, fixations du pare-brise, par exemple), que l'Opel n'est nullement une copie de la Citroën! La marque allemande produira donc près de 120 000 exemplaires de la «citron» made in Germany.

 

LES MINIATURES RAMI BY J.M.K

Voici donc la petite Rami verte, la miniature la plus rare de la série que chaque collectionneur rêve de posséder. On n'en connait que très peu d'exemplaires. Chronologiquement il ne s'agit pas de la dernière miniature fabriquée par JMK, car elle est sortie en 1966. Il en existe deux modèles, le premier, très rare, a servi à l'élaboration de la deuxième version équipée d'une capote. Elle est composée de 14 pièces pour la première et de 16 pour la version capotée.

lettre Opel

Le 16 juin 1965, la société allemande MINI-AUTO fait part à JMK des mauvaises ventes de la CITROEN 5 cv et  et propose son remplacement par l'OPEL Laubfrosch, véhicule trés similaire et mieux connu en Allemagne.

Opel cahier des charges04 66 

C'est en avril 1966 que la société Mini-Auto de Mr Wittek fait parvenir à JMK le cahier des charge de la petite Opel, une commande de 20 000 pièces était prévue !

 

Opel lettreéchantilon01 66 

 Le premier échantillon de l'Opel sans capote a été envoyé en Allemagne en juin 1966.

 

 Opel 0a  Opel chassis1

Cette Opel qui appartient à un collectionneur Français correspond au premier exemplaire envoyé à Mini-Auto. Le châssis est bien marqué Opel, mais la calandre et les phares sont ceux de la petite 5HP.

 

Opel réponseminiauto20 06 66

Ci dessus la réponse de Mini-Auto, couleur de la carrosserie, radiateur et phares doivent être modifiés.

 

Opel capote08 66

Fin août 1966, JMK fait fabriquer une maquette de capote et de radiateur pour l'Opel.

 

 Opel lettreéchantillons12 12 66

En décembre 1966, JMK envoie un échantillon de 5 exemplaires de l'Opel équipée d'une capote, d'un nouveau radiateur et avec des phares séparés.

 

Opel  Opel1 

                                                           Opel chassis

C'est la version définitive de l'Opel. Cet exemplaire a appartenu à un des derniers Directeur de la société JMK. On ne sait pas si Mini-Auto a confirmé une commande suite aux échantillons. On ne connait pas la quantité fabriquée de cette petite Opel. Seuls quelques exemplaires sont restés dans la région luronne aux mains des dirigeants et de quelques cadres de la Simeb.

 

katalog D 2  Katalog D 1a

Ce catalogue allemand est postérieur à mars 1967, du fait de la présence de la Luc Court en référence 55. L'Opel y figure en première place dans sa version définitive. Ce catalogue nous laisse espérer qu'une série a bien été fabriquée et commercialisée en Allemagne.

 

LA CONCURRENCE

OPELGAMAOPELIXO        

                                                                    OPELELIGOR

Les petites OPEL sont produites en Allemagne par GAMA (en haut à gauche), en Chine par IXO (en haut à droite) et en France par ELIGOR dans une bizarre couleur bleue (en bas).

 

 

 

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK