HAUTIER 1898

hautiervrai

HISTORIQUE

Le premier véhicule électrique, qui ressemblait à une sorte de carriole  fut inventé autour de 1830 par un écossais. Vers 1835 un américain fut le second initiateur avec une petite locomotive électrique. Les améliorations successives des batteries (notamment avec l'invention de la première batterie rechargeable au plomb et à l'acide), vont permettre de donner un avenir à ce mode de locomotion. En 1889, on commence à construire des voitures électriques.  C’est le début de la concurrence entre moteurs à vapeur, à essence et électrique qui s'affrontent dans des compétitions. Le 1er mai 1899, une voiture électrique (la « Jamais contente ») bat le record de vitesse en atteignant 105,88 km/h. La voiture électrique fait ses preuves et connaît beaucoup de succès dans les années 1900 : plus d’un tiers des véhicules sont équipés de la sorte. Finalement, après cette brève période de succès, les moteurs à essence finissent par s’imposer. Il faut rappeler que l’électricité est seulement disponible dans les villes (l’électrification rurale n'a lieu que dans les années 1920), et que de plus, le coût d’une voiture électrique est trop élevé pour une autonomie faible. Il n'est retrouvé que peu d'éléments ou de photographies de la Hautier 1889, utilisée comme taxi. De conception très particulière, elle fait penser à un carrosse sans chevaux, avec son cocher perché à l'arrière....... Si le passager pouvait s'installer avec facilité par l'avant, cela ne devait pas être le cas pour le chauffeur pour « grimper » à son poste de conduite. 

 

LES MINIATURES RAMI BY J.M.K

JMK annonce fièrement la Hautier 1898, comme voiture électrique. Mais soulignons, qu'en fait c'est la deuxième RAMI avec ce mode de propulsion, la première étant la Gauthier Werlhé pour laquelle ce détail n'a jamais été évoqué. Aucun autre fabriquant n'a reproduit ce véhicule (hormis Shell qui l'a édité à construire soi même en carton). A la sortie de cette miniature en mars 1963, certains clients ont été déçus, ils pensaient que cette miniature serait dotée réellement d'un moteur électrique.... Cette miniature facile à trouver, est composée de quinze pièces, mais attention, ses lanternes finement ouvragées qui lui donnent de la grace, sont très fragiles. Les portes s'ouvrent et laissent apparaître sur les premiers exemplaires une banquette intérieure rouge, qui sera supprimée par la suite.

hautier a 

Le "maître modèle" ou "master" : prototype en bois (quatre fois plus grand que la miniature) qui a servi à la conception du moule de cette voiture électrique. Cependant, dans ce cas, monsieur Malartre, l'a fait transformer, en véritable maquette.

Hautier panneau peint  Hautier panneau decalc  Hautier decalco

La teinte orange des flancs paraît constante, mais en y regardant de plus près, certaines miniatures ont les flancs légèrement plus mats que sur d'autres. En fait, sur la première partie de la production, la partie orange était peinte (photo 1), puis jusqu'à la fin de fabrication, des décalcomanies étaient posés par les monteurs (photos 2 et 3).

 

Variante 1

Hautier1  Hautier siege

Première variante de la Hautier, on distingue le siège à l'intérieur dont la pose a vite été abandonnée. Les flancs orange sont peints et elle est équipée d'un volant gris avec tige métallique. 

 

Variante 2

Hautier2

Cette deuxième variante est démunie de son siège rapporté. Les flancs sont toujours peints et le volant reste le même. La modification est intervenue fin mars 1963 soit 1 mois après la sortie de la voiture.

 

Variante 3

Hautier3

Cette troisième variante est de fin de fabrication. On la reconnaît facilement par son toit gris mat granuleux et par son volant en plastique marron. Ses flancs sont recouverts par des décalcomanies.

 

 Hautier siège orange1 Hautier siège orange

Curieuse, cette Hautier avec son siège cochet peint en orange de la même couleur que le flanc. C'est bien un modèle d'époque qui s'est retrouvé dans les circuits de vente.

 

Hautier bleue  Hautier bleue châssis

 S'agit il d'un prototype ou simplement de la reproduction par coulage d'une Hautier? Ce modèle est en tout point identique en dimensions à une Hautier, seules les lanternes diffèrent car elles font partie intégrante de la structure.

LA CONCURRENCE

Aucun autre fabricant n'a produit cette voiture.

hautiershell  hautiershell2

Cependant on peut citer cette "maquette" en carton à monter soit même, éditée par SHELL.

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK