HISPANO SUIZA 1934

 

HISTORIQUE

Au début des années 30, les Américains sortent des voitures de luxe puissantes et silencieuses qui ébranlent la suprématie d’Hispano-Suiza et de Rolls-Royce. En effet, ces sociétés européennes ont dominé, de 1919 à 1930, le monde de l’automobile de haut luxe. Mais Hispano réagit  très rapidement, précédant Rolls-Royce de quelques années. Ainsi, dès la fin de 1931, la firme franco espagnole lance une super-voiture, le type J12 avec un moteur de 12 cylindres en V de 9,4 litres développant 200 chevaux dans un silence quasi parfait avec une vitesse de pointe de 150 km/h. C'est une voiture destinée à une haute classe sociale, et on imagine sans peine les passagers bien à l’abri dans la cabine, alors que le chauffeur subit les intempéries.....

LES MINIATURES RAMI BY J.M.K

Le coupé chauffeur Hispano Suiza J12 de 1934 est le véhicule le plus récent de la série RAMI, dont tous les modèles (hormis la Delage) sont antérieures à 1930. Sortie en janvier 1960, composée de 21 éléments, cette miniature est la seule à ne pas être à l'échelle 1/43°. Les presque 6 mètres de  longueur de l'originale, ont obligé JMK à choisir l'échelle 1/65°. Trés élégante et racée, il lui manque trop souvent le pare-chocs avant (sur certaines séries). Cette Hispano subira des modifications tout au long de sa vie, au niveau du côté de conduite, de la fixation du pare-chocs avant, du pare-brise, de la couleur jaune non stable et de la peinture de bords de fenêtre.

hispano 2

 Le "maître modèle" ou "master" : prototype en bois (quatre fois plus grand que la miniature) qui a servi à la conception du moule de cette Hispano Suiza.

Modèle de présérie

Hispano00  Hispano0  

Sur la première photo, la voiture de droite avec les accessoires dorés est un modèle de présérie. La fixation des pare-chocs est très basse, il n'y a pas de tableau de bord, donc pas de volant (photo 2, voiture de droite). La voiture de gauche sur la première photo est un modèle de la première série, on remarque la présence d'un rhodoïd dans la fente pare-brise.

Hispano0 Chssis0  

Sur cette voiture de présérie le châssis est plus court que la carrosserie, et il ne possède aucun marquage. Les pare-chocs avant et arrière sont enfilés dans des trous sur des protubérances du châssis. C'est le premier type de fixation de ces éléments. On ne connait que deux exemplaires de ce modèle.

 

Variante 1

Hispano1  Hispano0 Chssis1

Hispano0 Chssis AV  Hispano0 Chssis AR

Ce modèle est assez ressemblant à celui de la présérie. La fixation des pare-chocs avant et arrière est toujours très basse, mais diffère un peu. Les pare-chocs sont pincés dans des petits étriers (à droite sur les photos 3 et 4). Il y a un petit tableau de bord, et le volant est placé à gauche. Le pare-brise toujours du même type, permet encore l'insertion d'une petite vitre qui n'est pas toujours présente. C'est un modèle très rare.

 Lettre modif parechoc

Comme on peut le voir sur ce courrier datant du 8 janvier 1960, la modification de la fixation des pare-chocs est intervenue dés le début de la commercialisation de cette Hispano.

 

Variante 2

Hispano2    Hispano DiffAR

Cette deuxième variante voit son châssis modifié pour une nouvelle fixation plus haute des pare-chocs avant et arrière. L'avant est collé dans un logement du châssis, et les deux arrières sont coincés dans des encoches lors de l'assemblage de la carrosserie sur le châssis. Le volant est toujours à gauche, et le pare-brise double. Le rhodoïd faisant office de vitrage du pare-brise a rarement été posé de par sa difficulté à le positionner. 

 

Variante 3

Hispano3 

Nouvelle évolution de l'Hispano, si les pare-chocs ont toujours les mêmes fixations, cette fois c'est le volant qui est déplacé à droite. Le pare brise est identique aux versions précédentes. On peut la trouver avec des variation de teinte allant du jaune très pâle au Jaune soutenu. 

Hispano jaune Hispano jaune 1

Une version très jaune de cette variante existe, ce modèle a en outre la particularité de ne pas avoir de montant vertical aux vitres latérales.

 

Variante 4

Hispano4  Hispano4N

Dernière modification de la fixation du pare-choc avant, la facture de la reprise du moule date du 30 octobre 1962. Le pare-choc est maintenant riveté sur le châssis et devient imperdable. On peux trouver ce modèle avec la cabine peinte en noire, et avec les deux types de pare-brise.

Evolution dessin capot2

L'Hispano a subi une évolution des dessins sur son capot due à plusieurs réparations du moule. Pour la voiture du centre, l'intervention date du 30 mai 1961, la nervure s'est affinée et on remarque une légère surimpression de chaque côté. Sur la troisième voiture à droite, la nervure centrale a complètement disparue, il y a même un creux qui est la conséquence d'une nouvelle réparation du moule. 

 

Originalité

Hispano3 J1

On connaît quelques exemplaires de cette Hispano Suiza sans peinture noire sur le toit. 

LA CONCURRENCE

 hispanoconc

La seule "copie" française de cette grande voiture, a été réalisée par la société Injectaplastic implantée dans l'Ain (Oyonnax et Martignat).. Elle est en plastique coloré en diverses couleurs.  Si le logo du fabricant (un I dans un cercle) est bien visible sous le châssis, pour trouver l'inscription Injectaplastic sur le plancher, il faut retirer la capote et les sièges. Produite pour BONUX, elle en porte le marquage sur le toit, alors que pour HUILOR, l'inscription est visible sur le plancher devant le siège arrière lorsque l'on enlève la capote.

pologne.hispano

Une copie polonaise, dont le nom du fabricant est ignoré.

 

                     

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK