MOTOBLOC Tonneau 1902 


Motobloc reelle
 

HISTORIQUE

Charles SCHAUDEL réalisa  en 1897 un prototype sur lequel le moteur, l'embrayage et la boîte de vitesse étaient sur le même carter (monobloc). Une révolution qui fit sensation au salon de Paris en 1901. Aussitôt, la société MOTOBLOC fut créée pour exploiter cette inovation. Cette automobile Tonneau est animée par un bicylindre et sera construite jusqu'en 1905.

 moteur

 

 

LES MINIATURES RAMI BY J.M.K

C'est une référence particulière puisqu'elle remplace la petite De Dion vis à vis au catalogue de 1969. Elle prend ainsi la réference 2a. C'est la dernière miniature de la série RAMI fafriquée par JMK, elle bénificiera des nouvelles roues à rayons peu conformes à la voiture originale. Elle est constituée de 16 éléments et sera toujours livrée dans une boîte vitrine, la boîte carton n'existant pas pour ce modèle. Bien que sorti en 1969, ce modèle n'apparait pas dans l'inventaire des stoks de l'usine au 31 décembre 1969. C'est le modèle le plus rare de la série.

Les 16 pièces composant la Motobloc.

Variante 1

  motobloc1a motobloc1b

 La carrosserie est rouge, posée sur un chassis noir avec des sièges blancs, le volant est toujours en plastique et les accessoires en métal.

 

 Variante 2

 Motobloc2  Motobloc siges

Sur cette variante peu courante, le siège arrière est peint en rouge, et la miniature ne possède pas d'habillage du siège arrière. Il est certain qu'une série de ce modèle a été commercialisée, mais on ne saurait dire si c'est la première ou la dernière série.

 

Variante 3

Motobloc marchepied2  Motobloc marchepied1 Motobloc marchepied detail

Rare exemplaire de la Motobloc, qui possède un marchepied à l'arrière ! Sa présence semble logique sur la voiture, puisque l'accès sur se faisait par l'arrière comme sur la Renault Tonneau. Après étude de plusieurs Motobloc, on remarque sur certaines une trace de la présence de ce marchepied. On pense qu'il était prévu à l'origine, et que suite à de nombreuses casses au démoulage, il a été décidé de le supprimer. Heureusement, quelques exemplaires ont survécu, mais surtout en fin de fabrication....

 

Curiosité

motoblocssklaxon motoblocssklaxon2 

Une Motobloc (celle de droite sur la première photographie) est sortie incomplète de la "chaine de fabrication luronne"... Il lui manque son avertisseur sonore. Cet équipement n'a pas été perdu, mais n'a jamais pu être monté, comme en en atteste le "tableau de bord" qui n' pas été percé....

 Modèles originaux

 

On connaît seulement deux exemplaires de la Motobloc dans cette couleur bleue. Le siège arrière est directement rivé sur le châssis sans son habillage, comme sur la variante numéro 2. Ces deux miniatures non commercialisées ont appartenu à des dirigeants de la société JMK.

 

 Motobloc rose1  Motobloc rougerose

Encore une un modèle unique, cette motobloc peinte en rose "Mieusset" a appartenu à Mme Koch, l'épouse d'un des fondateur, certainement un essai de couleur. On remarque également qu'il n'y a pas d'habillage du siège arrière et qu'il est peint de la couleur de la voiture comme sur certains exemplaires rouges.

 

MODELE "REVISITE"

muse683  muse6810

Une Motobloc "revisitée" est visible à la Cité de l'Automobile de Mulhouse (Musée Auto collection Schlumpf).

 

LA CONCURRENCE

Aucun autre fabricant de miniatures n'a reproduit ce véhicule.

 

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK