Sondage pour nos visiteurs vivant hors de France métropolitaine

Afin de connaître la diffusion des RAMI hors de la France métropolitaine, nous remercions nos visiteurs vivant au delà de nos frontières de se manifester par un petit mail ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) afin que nous mettions notre carte à jour..............

cartedumonde3

 Algérie - Allemagne - Angleterre - Argentine - Belgique - Espagne - Etats Unis - hollande - Italie - Japon - Mexique - Pérou - La Réunion - Russie - Suisse - Ukraine

 A jour au 11/08/2018

 

 

DECORATIONS de vitrine de magasin

Decovitrine1  Decovitrine2

Tableaux en 3d d'une vingtaine de centimètres de haut servant à la décoration d'une vitrine de magasin à LURE.

delaunaymeyer1  dedionmeyer1

Ces deux copies de RAMI ont été réalisées dans les années 1960 par MEYER Christophe, pour assurer la promotion des RAMI dans la vitrine du magasin de jouets MEYER implanté dans la rue de la République à LURE. Fabriquées en carton sur un châssis en bois, la Delaunay mesure environ 1m30 de longueur et la De Dion dans les 90cm (pour donner une idée de leur grosseur la "vraie" RAMI figure au devant...). Elles ont trôné fièrement dans l'exposition de la bourse 2018. Une troisième copie (un Taxi de la Marne) a aussi existé, mais malheureusement, elle n'a pas résisté aux années.

EPAVES

epavezamac  maladiezamac

Sous l'effet de la maladie du zamac (appelée aussi en France métal fatigue et en Allemagne Zamakpest), le métal se désagrège et tombe en miettes au bout d'un certain temps (photographie de gauche). Contrairement à la maladie du plastique, la "métal fatigue" ne se transmet pas. Cette dégradation est irréversible, et on peut la deviner parfois suivant l'état de surface du métal. La RAMI malade peut aussi se casser suite à un choc, à des vibrations ou aussi simplement sous son propre poids. Lors d'un transport, le taxi figurant sur la photographie de droite, s'est cassé en deux sous l'effet des secousses et des vibrations subies.

Les causes de cette maladie peuvent être un mauvais dosage de l'alliage ou la présence de bulles d'air dans le métal.

Voir plus bas l'article consacré au Zamac.

 

epavepostes  epaveposte

A gauche : Avant un voyage postal....

A droite : Aprés le voyage postal.... Mais là, aucun effet de la maladie du Zamac.... Durant le transport par la Poste... pourtant solide, le colis a été "broyé". L'Administration Postale n'a fourni aucune explication sur ce qui est arrivé...

N'oublions pas cependant, l'immense majorité des colis qui transitent par la Poste et qui arrivent intacts...

Epaveincendie

Un incendie a détruit la maison de ce collectionneur... Les restes de ses RAMI.....

epaveterre

Des pièces de RAMI sorties de terre. Lorsqu'elle a cessé son travail pour JMK, cette monteuse à domicile, au lieu de les redonner à l'employeur ou de les mettre à la poubelle, a jeté ces pièces détachées dans son jardin... Aussi, son petit fils qui a racheté sa maison, en jardinant a remis à jour ces vestiges du passé.

humidit1  humidit2

 Sous l'effet de l'oxydation, les éléments non peints se recouvrent d'une pellicule blanchatre granuleuse.

LEXIQUE DES TERMES DEFINISSANT LES VEHICULES

BALLON : carrosserie démontable, permettant une voiture fermée en hiver et découverte en été

BERLINE : automobile d'au minimum 4 places fermée par un toit rigide fixe, avec pare-brise fixe, quatre portes et quatre fenêtres latérales.

DOUBLE BERLINE :  Berline avec deux grandes cabines collées l'une derrière l'autre.

COUPE : véhicule fermé à deux portes et deux places

COUPE CHAUFFEUR : véhicule dont les places avant sont découvertes contrairement aux places arrières

COUPE DOCTEUR :  Ce modèle permettait aux médecins de campagne de trouver un véhicule fiable, peu cher. La carrosserie du Coupé Docteur, bien particulière, permettait à son propriétaire d'être à l'abri des intempéries et de conserver son chapeau (haut de forme) sur la tête. C'est pourquoi la voiture se trouve très souvent haute.

LANDAULET : Véhicule dont les places avant sont découvertes ou non et les places arrières découvrables

LIMOUSINE : Automobile fermée par un toit rigide et un pare-brise fixes, quatre portes latérales, et quatre fenêtres latérales.

PHAETON : Petite voiture haute, sportive, légère et découverte, avec 1 banquette grande et confortable, souvent avec une capote.

DOUBLE PHAETON : Phaèton avec deux rangées de sièges, avec trois rangées, on parlera de triple phaéton.

ROADSTER : véhicule à deux places, décapotable, traditionnellement sans fenêtres latérales

SSK : en allemand Super Sport Kurz, pour Super Sport Court (en référence à son châssis court)

TONNEAU : Automobile qui comporte une banquette avant et un espace arrière avec sièges fermé latéralement  dont l'accès se fait par la porte arrière.

TORPEDO : Véhicule muni d'une capote en toile repliable qui ne possède pas de glaces latérales, appelé aujourd'hui roadster.

TREFLE : 5HP Citroën à 3 places. Les 2 places à l'avant et la 3° à l'arrière font penser au trèfle. Appellation trop souvent mal utilisée pour les RAMI, vu que la miniature de la marque n'a que 2 places.

VIS A VIS : Les occupants assis à l'avant et à l'arrière se font face.

 

RAMI en Fête Foraine

"""""""""""""""""  Taxi de la Marne : Pour la première fois que mon père me conduisait à la fête foraine, j'avais 9 ans. 5 Francs, une seule 
balle pour couper la ficelle qui tenait l'auto, j'avais jamais tiré, mon nez passait à peine au-dessus du comptoir. Mon père m'explique
comment faire, et vlan ! dans la poche ... L'objet est toujours là dans la salle de séjour. Celà dénotait d'une adresse au tir, qui ne s'est
jamais démentie depuis...... """"""""""
(témoignage receuilli sur internet : http://jouetsdupasse.centerblog.net/3316-Catalogue-Miniatures-RAMI-#c17293433 )

 

ASSEMBLAGE des RAMI

Lors de l'assemblage, le "corps" de la voiture est fixé sur le châssis par rivetage pour toutes les RAMI, sauf pour le Taxi de la Marne, la De Dion Cab et la première 5HP Citroën.

                                                           rivetage Copie

A :  Lors des opérations de montage au domicile des monteurs, la partie du "rivet" qui dépasse du châssis est applatie au moyen d'un pointeau et d'un marteau. Il subsiste généralement une trace de la peinture originale du "rivet".

B :  Les derniers modèles des Delahaye, SPA, Brazier, Berliet et Delage seront produits en usine, avec un rivetage réalisé mécaniquement au moyen d'une machine outil. Les Mieusset rouge à siège jaune et De Dion Course jaune, ne seront assemblées que grâce à ce rivetage mécanique. 

Rivet5hp  RMmieussetA

Un seul exemplaire est connu pour une Citroën 5HP et une Mieusset rose (et non pas rouge) avec rivetage mécanique. La Citroën a été découverte dans le grenier d'une personne qui a travaillé à la SIJAM ( devenue par la suite la CEF : Companie Européene de Fonderie) à SAPOIS dans les Vosges et la Mieusset a été trouvée en Allemagne.

                                                      rivetage languette

Comme indiqué plus haut, il n'y a pas de rivetage pour le Taxi de La Marne, la première série de Citroën 5HP et la De Dion Cab. Le verrouillage de la "cabine" sur le châssis s'effectue par quatre languettes pour les deux premières miniatures et deux (cerclées sur la photo) pour la De Dion Cab qui bénéficie en plus d'un collage.

Les diverses sortes de ROUES

                                                                    ROUES1  

                                                             I= la photographie ne restitue pas exactement la couleur qui en réalité est créme.

                                                                                                  Z = roues de marque ZISS

Renault Taxi de la Marne  A - D - E - F - T - Z
Delaunay Belleville 1904  O - P
De dion Bouton vis à vis  A - B - C - D - E - F
Georges Richard tonneau  C -Z- Q
Motobloc Tonneau 1902  L Scotte à vapeur 1892  R - S
Lion Peugeot D,-phaéton  C - E -F
Renault tonneau 1901  C - Q - T - U - X - Y
Citroen 5CV Torpedo  G - H
Lorraine Dietrich berline  Q - Z
De Dion-Bouton Cab 1900  E Panhard & L.Tonneau 1895  C -Q
Bugatti 35 C 1927/1930  J Delahaye phaéton 1904  C
Citroen 10 Cv B10 1925  G - H - I (crème)
Audibert et Lavirotte 1898  X - Y - C -Q
Sizaire et Naudin 1906  C - E
Léon Bollée double 1911  T - X - Z
Rochet Schneider Vis à vis  C - Q
Spa 25/30 HP course  L
Hispano-Suiza J12 1934  K A. Bollée "La Mancelle"  R - S - V - W
Gobron-Brillée 1899  C - E
Luc Court 1901  Q - T - Z
Gautier Wehrlé cabriolet  N Brazier landaulet 1908  L - E
Packard landaulet 1912  C - E - F - Z
Berliet berline 1910  L
Peugeot coupé
 C - Q
Mieussiet 1903  L
Ford T roadster 1908  Q - Z
De Dion-Bouton course 1902  L
Ford T torpédo 1907  Q - Z
Lacroix de La ville à 3 roues  L
Panhard & L. "marquise"  Q - Z
Delage torpédo 1932  L
Panhard & L. Ton. Ballon  Q - Z
Mercedes Benz SSK 1927  L
Hautier Taxi électrique
 M - N
Opel  G

 

Il arrive de trouver des RAMI, avec les axes métalliques qui ont traversé le centre des roues. Ce problème est d'origine et provient de la maladresse du monteur.

 

LES VOLANTS

   volants2

Les différents volants qui équipent les RAMI.

A= modèles en plastique dur à 4 branches avec le centre percé. Le jaune est teinté dans la masse, alors que celui couleur or est peint. Montés sur un axe métallique, ils équipaient les premières versions de RAMI.

B= un modèle à 3 branches en plastique souple variant du gris au noir, monté sur un axe métallique a remplacé les premiers modèles.

C= les derniers modèles en plastique, moulés en une seule pièce avec son axe, équiperont toutes les fabrications vers 1965-1966.

 

volants3

Les manettes et guidons qui font office de volant sur les premières automobiles. Les deux derniers modèles sont surnommés "queue de vache". A noter que la Peugeot coupé se verra dotée parfois aussi du guidon de la Rochet Schneider.

 

LOGO "MB"

                                                                                   

Jusqu'en 1961, les pièces constituant les RAMI étaient moulées dans le Jura à St Claude par l'entreprise MANZONI-BOUCHAUD. Elle marquait de son logo "MB" les pièces sur certains véhicules: Taxi de la marne (voir ci dessus), vis à vis De Dion & Peugeot Lion (sur le châssis) et Citroën B2. Seulement sur cette dernière, on peut visualiser ce marquage situé sous le toit sans avoir à effectuer de démontage.

La SIMEB, qui prendra la suite en 1961, n'apposera aucun marquage sur sa production.

 

 

ZAMAC

Les miniatures RAMI sont frabriquées avec un alliage de zinc, d'aluminium, de magnésium et de cuivre, le ZAMAC.

Le nom de ZAMAC provient des initiales des métaux qui le composent : Zinc, Aluminium, MAgnesium et Cuivre (devenant en Allemagne ZAMAK, où le cuivre se traduit en Kupfer).

Particulièrement adaptés à la coulée sous pression, les alliages de zinc permettent d’obtenir des pièces minces et de configuration complexe.

Les excellentes caractéristiques mécaniques du Zamac, la très bonne coulabilité, la stabilité dimensionnelle, l’aptitude à la décoration, la résistance à la corrosion et les cadences de production élevées, permettent aux utilisateurs de trouver dans cet alliage une solution compétitive et fiable.

Dans le zamac, il faut compter généralement 95,2% de zinc et 4,8% d'aluminium, les autres composants (cuivre, magnésium et antimoine) n'étant présent qu'en parts infimes. La raison des ces doses homéopathiques s'explique par les propriétés que procurent chacun d'eux : le cuivre donne une bonne conductibilité à l'ensemble, permettant notamment le chromage, et l'antimoine rigidifie la voiture démoulée une fois refroidie.
Ces alliages sont susceptibles de différer suivant l'utilisateur. Si cela n'est pas connu pour la SIMEB, on sait que Dinky Toys utilisait ces ingrédients dans les proportions de 92 à 96% de zinc, 3 à 4% d'aluminium, 1 à 2% de cuivre et une "trace" de magnésium.

Pour fabriquer les pièces qui formeront une miniature, le zamac est fondu pour être injecté grâce à une presse dans un moule. Pour donner une idée de ce travail, nous vous présentons ci dessous, la manière dont la marque Eligor (miniatures automobiles 1/43°) travaille cet alliage de nos jours à IZERNORE (01).


zamac1 zamac2
1 = Le zamac tel qu'il arrive à l'usine.
2 = La presse à injecter. A= la partie arrière où est fondu le zamac. B= le compartiment où sont injectées les pièces. C= Recueil des pièces finies.
                                                           zamac3
                           3 = La partie arrière de la presse, où le zamac est fondu pour être injecté.
zamac4 zamac5

4-5 = Les pièces produites tournent dans un tambour où les bavures sont enlevées par frottement contre des "pierres" trés dures. Pour faciliter cette opération, de l'eau savonneuse y est envoyée... Une fois débarrassées de la pellicule savonneuse, les pièces pourront être employées pour fabriquer la miniature.

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK