LACROIX DE LA VILLE 1898

LACROIX ET DELAVILLE LA NEF 1898

HISTORIQUE

Joseph Lacroix, né en 1861 est un inventeur touche à tout de génie, qui a connu sa "période automobile" de 1896 à 1914. En 1897, il construit dans un petit atelier à Agen le prototype d'une voiture à 3 roues "La Nef". En 1899 il crée la Société des Automobiles La Nef, que rejoint en 1902 le financier De Laville, donnant ainsi naissance à la marque "Lacroix De Laville". Sans jamais viser le marché national, sans publicité ni articles de presse, deux cent voiturettes "La Nef" sont construites de 1902 à 1909, et quelques unes encore jusqu'en 1914. L'originalité principale de ces véhicules réside dans leur châssis composé de deux longerons en bois cintrés se rejoignant à l'avant en forme d'ogive, et sa roue directrice avant commandée par une longue barre métallique surnommée "queue de vache". Plusieurs modèles se succédent, suivant l'évolution des moteurs De Dion Bouton qui les équipent (de 2,3 à 8 cv refroidis à l'air dans un premier temps et dans un second à l'eau). Les premiers modèles ne possèdent pas de boîte de vitesses, et cet "accessoire" de marque Bozier est proposé à partir de 1904. La transmission se fait par une longue courroie plate. A partir de 1904, le modèle le plus répandu est carrossé en 2 places, ou en tonneau 4 places. Cette dernière version, d'un poids de 375 kg était réputée pour atteindre les 75 km/h. Grâce à sa simplicité de construction, quelques passionnés ont pu réaliser quelques copies, voire quelques reconstructions. Cependant, les modèles d'origine sont très rares, le châssis, fait dans un bois très vulnérable à l'époque, n'ayant pas résisté au temps.

 

OU VOIR LA VRAIE ?

 

Depuis le mois d'août 2018, une LACROIX DE LAVILLE est exposée au musée Automobile de Reims Champagne.

 

LES MINIATURES RAMI BY J.M.K

Dernier modèle de la série "luxe", cette sympathique voiturette ou tricycle est sortie en mars 1968. Pas moins de 19 pièces, dont certaines finement moulées ont été nécessaires à sa réalisation. JMK est le seul fabricant à avoir reproduit ce sympathique véhicule qui n'intéresse pas que les collectionneurs de Rami, ce qui le rend très recherché. Normalement la direction fonctionne, mais attention de la colle en excès lors du montage aura pu la bloquer et vous risquez de tout casser en forçant ! Nous n'avons pas répertorié de variante de cette miniature.

 

Variante 1

lacroix a  lacroix b

Le moteur est assez bien reproduit, le bas est en métal et le haut en plastique doré. Les couleurs sont restées stables pendant toute sa production.

lacroix chassis

Bien qu'elle ne se remarque peu si on ne retourne pas la voiture, la poulie arrière est présente, il ne manque que la courroie de transmission !

CURIOSITE

FOURCHE4

Cette miniature est équipée d'une fourche avant de type B, avec 2 tiges métalliques terminées par une partie circulaire (appelées fourreaux - soulignées sur la photographie par un trait rouge de chaque côté).

Par contre, il a été observé 3 fourches spéciales où les fourreaux, ont été remplacés par un morceau plat de métal percé en extrémité (type A). Les modèles A1 et A3 ont été montés sur deux miniatures, découvertes à Paris pour la premiére et dans la région luronne pour la seconde. La fourche A2 , a été trouvée non montée chez un ancien monteur à domicile de la société JMK. D'ailleurs sur la fourche A2, la tête de l'axe supérieur (dénommé pivot) , qui devrait recevoir le phare et la queue de vache, n'a pas été usinée.

LA CONCURRENCE

Aucun autre fabricant de miniatures n'a reproduit ce véhicule.

 

 

 

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK