LUC COURT 1901

LuccourtVrai

 

HISTORIQUE

Agé de 21 ans, Luc Court est diplômé de l’École Centrale de Lyon en 1883. En 1892, après avoir démarré dans la papeterie, il fonde sa propre affaire de fabrication d’accumulateurs électriques. D’un tempérament curieux de tout, Luc Court ne pouvait rester indifférent à l’essor de l’automobile. Dès 1898, il démarre des études préliminaires et dépose plusieurs brevets, notamment pour les transmissions et les changements de vitesses. Il est d’ailleurs le premier à proposer un système de marche arrière. En 1899, il commercialise sa première voiture équipée d'un moteur de 8cv et d'une boîte de vitesses insolite à 5 rapports, modèle qui fit alors sensation par la rationalité de sa conception. Au début des années 1900, la marque Luc-Court s'installe avec succès sur le marché émergeant des véhicules français. En 1904, Luc Court invente un châssis démontable permettant de remplacer rapidement celui-ci et la carrosserie d'un véhicule tout en conservant le même groupe motopropulseur placé à l'avant. Durant toute sa carrière il déposera 24 brevets en ce qui concerne l'automobile. La compétition, comme pour les autres constructeurs, donne à Luc Court les moyens de devenir l'une des marques les plus en vue du marché français. La réputation de ses voitures, dites "inusables" renforce cette position que la marque conservera jusque dans les années vingt. La Luc Court 1901 exposée à La Rochetaillée est équipée d'un moteur 2 cylindres de 1604cm3, d'une boite à vitesses à 5 rapports et marche arrière commandées sous le volant par 4 boules montées sur un croisillon, pour un poids de 730 kg lui permettant une vitesse de 60 km/h

 

LES MINIATURES RAMI BY J.M.K 

La miniature sortie en mars 1967 reprend la couleur jaune d'une Luc Court figurant sur une carte postale commercialisée au musée Malartre, alors que l'exemplaire exposé à La Rochetaillée est gris. Fabriqué à partir de 17 pièces, il sera le dernier modèle à être équipé de roues RAMI à bâtons blanches ou brunes. Sa peinture bien brillante et de couleur assez constante semble avoir fait l'objet de soins particuliers. Comme souvent, les accessoires sont fragiles, surtout le levier de frein très finement moulé en zamak. Peu de variante de cette petite voiture hormis le remplacement des roues RAMI par des roues ZISS en fin de fabrication.

 

Variantes 1 et 2

Luc cour1  Luc cour2

La Luc Court équipée de roues blanches à bâtons (photo 1). Sur la photo 2, la miniature est équipée des mêmes roues que la Léon Bollée. On ne peut pas dire avec précision lequel de ces deux exemplaires est sorti en premier. 

 

Variante 3

Luc cour3

Comme sur de nombreux modèles, la Luc court n'a pas échappé aux roues Ziss en fin de fabrication.

 

Particularité

yannluc court

Un monteur distrait a permis que se retrouve sur le marché quelques exemplaires de la Luc Court avec le châssis monté à l'envers!!! (le propriétaire précédent du modèle présenté a customisé sa miniature avec des décalcomanies, qui n'ont rien à voir avec les RAMI)

 

Modèle unique

Luc Court Blanche

Essai de peinture? Beau rendu pour cette Luc Court blanche qui à ce jour n'est connue qu'à un seul exemplaire.

 

LA CONCURRENCE

Aucun autre fabricant de miniatures n'a reproduit ce véhicule.

 

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK