LANDAULET PACKARD 1912

 packard model 18 1912 6

 HISTORIQUE

James Ward Packard possesseur d'une firme de matériel électrique dans l'Ohio, non satisfait des véhicules qu'il achète décide de se lancer dans la construction de sa propre voiture. La première Packard voit ainsi le jour le 6 novembre 1899. La « Ohio Company Automobile » créée le 10 septembre 1900, a pour slogan dès 1901 : « ask the man who own one » (demandez à celui qui en possède une). L'un de ses premiers clients prestigieux est William Rockefeller. Le 10 octobre 1902, la « Ohio Automobile Company » est rebaptisée « Packard Motor Car Company ». En 1912, cette firme qui se spécialise de plus en plus dans les voitures de luxe avec moteur puissant, présente ce modèle 48 à 6 cylindres en ligne développant 74 cv. La première année, plus de mille clients vont l'acheter... Tout comme pour l'Hispano-Suiza présentée plus en avant... on peut là encore, s'imaginer les passagers confortablement installés à l'arrière, pendant que le pauvre chauffeur est lui soumis aux intempéries... Mais rassurez vous pour nos passagers, par météo favorable, il ne vont pas rester enfermés.. La capote arrière pouvant se replier. Ce qui correpond parfaitement à la définition d'une landaulet : compartiment conducteur à l'air libre, et coupé, muni d'une capote mobile, réservé aux voyageurs.

LES MINIATURES RAMI BY J.M.K

Sortie en janvier 1961, cette miniature est composée de 17 pièces. Contrairement aux précédents modèles qui étaient moulés dans le Jura, cette Packard est la première RAMI à sortir de l'usine de la SIMEB (Société d'Injection des MEtaux Blancs) du Prédurupt à FOUGEROLLES, comme le seront toutes les suivantes. Encore une miniature assez robuste et facile à trouver en bon état, avec parfois une absence de phares. Sa teinte variera souvent passant du marron à l'orange. Sur les premiers modèles, le tablier avant était prévu pour être équipé de deux petites lanternes, comme sur l'originale. Bien que gravées sur le moule, elles ne seront jamais montées sur les miniatures. De ce fait, le tablier sera modifié et présentera plusieurs formes. Petite originalité,  la boite carton portera l'inscription landavlet au lieu de landaulet durant toute sa production.

packard landaulet 2

Le "maître modèle" ou "master" : prototype en bois (quatre fois plus grand que la miniature) qui a servi à la conception du moule de cette américaine.

packardclat

Les 17 pièces composant la miniature.

 Packard couleurs1

C'est dans les premières séries que la teinte a le plus varié. La couleur des deux voitures de droite est celle que l'on retrouve le plus souvent. Cette photo nous donne également un aperçu des différentes formes du tablier avant et des modèles de volants qui ont équipé les Packard Landaulet.

 Packard tab1  Packard tab2  Packard tab3  Packard tab4

 Gros plan sur le différents tabliers que l'on peut trouver sur les Landaulet Packard.

 

Variante 1

Packard 2c1  Packard 2coffre

Sur les premières Packard coulées à la S.I.ME.B de Fougerolles en Haute-Sâone, on peut trouver une ou deux petites excroissances sous les marchepieds à l'emplacement des coffres. Il s'agit d'un défaut de moulage conséquent à un mauvais assemblage des moules

 Packard 2c  Packard 2c2

Bien que cette variante soit peu courante, elle existe avec des différences de teinte et de forme du tablier. 

Packard3  Packard 1coffre ab

Rare exemplaire qui ne possède qu'un embryon du petit coffre.

 

Variante 2

Packard 1c a  Packard 1coffre

Cette deuxième variante est un peu moins courante que la première, elle se caractérise par la présence d'une seule excroissance sous les marchepieds. C'est toujours celle qui correspond au gros coffre à gauche. On n'a pas connaissance de l'inverse.

 

Variante 3

Packard0  Packard1

A l'origine, il était prévu la pose de deux petites lanternes de chaque côté du tablier avant, mais elles n'ont jamais été posées. On peut voir sur ces deux photos, les emplacements prévus qui ont été meulé sur les séries suivantes. On remarque également de gros écarts de la teinte sur les premières séries, avec parfois des assemblages mêlant le marron et l'orange.

 

Packard4 

Exemplaire de la même époque, mais équipé de petites roues rouges.

 

Variante 4

Packard5  Packard6

En milieu de fabrication, la teinte de la carrosserie est devenue plus stable, sur ces trois modèles, on peut suivre l'évolution des différents volants et le remplacement des roues jaune par des blanches.

Packard7

Sur cette voiture, en regardant la finition du tablier, on s'aperçoit qu'il est brut de fonderie, contrairement aux deux modèles précédents. Le moule a été modifié pour éviter le travail d'ébavurage sur les ergots du tablier. On retrouvera ce type de tablier jusqu'à la fin de fabrication.

 

Variante 5 

Packard8 

Vers la fin de fabrication, comme sur de nombreux modèles, les toits des miniatures étaient peints en noir mat. On retrouve ici le volant tout plastique.

PackardZ1  PackardZ

Ces deux voitures sont identiques au modèle précédent, mais elles sont équipées des deux types de roues Ziss.

 

Réalisation de l'Amicale

Packard amicale  Packard amicale marquage  Packard amicale boite

Lors de la manifestation RAMImania en 2013, une série de 15 Landaulet Packard a été assemblée devant le public avec des pièces d'origines repeintes en argent et or, et vendue aux enchères à l'issue de leur assemblage. Cette série a été numérotée de 01 à 15 sur le marchepied gauche et toutes les miniatures ont été livrées dans une boite personnalisée et avec un certificat d'authenticité numéroté comme la voiture.

Suite à la demande des collectionneurs, une nouvelle série similaire à celle de 2013, a été réalisée. Les nouvelles voitures ont été numérotées de 16 à 30.

LA CONCURRENCE

packardbonux

 

Une copie de cette Packard : cadeau publicitaire BONUX (marquage sur le toit) qui semble être à l'échelle 1/43°.

La Packard éditée par MINIALUXE qui s'approche de la RAMI, a une cabine fermée à l'arrière et n'est donc pas une landaulet (véhicule aux places avant découvertes ou non et places arrières découvrables).

poackardSMER

Une maquette à monter et à peindre à l'échelle 1/32° de la marque SMER.

 

 

"J" pour Mr Jarry Raymond , un ancien de la société Quirin (Quiralu)
"M" pour Mr Malartre, un récupérateur de pièces détachées d'automobiles anciennes
"K" pour Mr Koch, un ancien de l'industrie textile de Haute-Saône
Georges ROBERT
Georges ROBERT Co-fondateur de la SIMEB
Mr ROBERT Georges est le co-fondateur de la S.I.M.E.B (societé injection metaux blanc) à Fougerolles.

INFORMATION / NEWSLETTER

Pour recevoir les informations de l'amicale RAMI JMK